projet DIADeM

Titre: Développement d'une approche intégrée pour le diagnostic de la qualité des eaux de la Meuse

Coordinateur : Université Reims Champagne Ardenne (URCA)

Acronyme : DIADeM

N° de la convention : 3.5.154

Du : 01/01/2017

Au : 31/12/2019

Logo :

 

Financé par :

 


Résumé du projet :

 

Le projet DIADeM ("Développement d'une approche intégrée pour le diagnostic de la qualité des eaux de la Meuse"), coordonné à l'URCA par Alain Geffard (SEBIO), s'inscrit dans dans l'axe 3 du programme (Environnement).

Les partenaires sont : Université de Namur, Université de Liège/Arlon, INERIS, Société wallone des eaux, IRSTEA, CER Groupe, EPAMA-EPTB Meuse. Les opérateurs associés sont : Société Publique de la Gestion de l'Eau, ACCUSTICA, Agence de l'Eau Rhin Meuse, Contrat de Rivière Semois-Chiers, Contrat de Rivière Haute-Meuse, Contrat de Rivière Sambre et Affluents, Ardenne Métropole.

Résumé : L'importance des services écosystémiques rendus par les masses d'eau naturelles conduit à une attente sociétale forte quant au maintien de leur qualité. Ces milieux sont le réceptacle d'un grand nombre de contaminants émis par les activités humaines, dont une source importante et chronique est représentée par les rejets de stations d'épuration (STEP), et particulièrement en molécules dites émergentes dont les impacts sur les milieux récepteur sont très peu connus. L'utilisation commune de la ressource en eau du bassin versant de la Meuse de part et d'autre de la frontière, implique une gestion cohérente et concertée.

Ainsi le projet DIADeM propose de développer et déployer une approche pluridisciplinaire transfrontalière afin d'améliorer le diagnostic et le suivi de la qualité chimique des masses d'eau interrégionales de l'axe Meuse (amont de Sedan à Namur) et de deux affluents (Semois et Haute-Sambre). Pour répondre à cet objectif, le projet DIADeM s'organise en 6 modules de travail (MT) permettant le développement de connaissances sur la contamination des masses d'eau, en lien avec la présence de rejets de STEP, et l'identification des effets biologiques associés. De façon originale, le projet propose de coupler des analyses chimiques et biologiques (biomarqueurs) réalisées sur des organismes encagés d'espèces représentatives des hydrosystèmes transfrontaliers, à des modèles mathématiques prédictifs d'effet au niveau de la population.

L'ensemble des connaissances sera transféré à la population de l'interrégion selon différents formats. Un premier volet concernera les acteurs de l'eau, avec des outils d'aide à la gestion. Un second volet concernera les étudiants à des fins de formation ainsi que le grand public afin de les sensibiliser à la problématique de la contamination de l'eau et la protection des ressources. Les avancées du projet DIADeM contribueront à protéger et valoriser l'environnement par une gestion intégrée des ressources transfrontalières mais également à la mise en place de comportements plus respecteux et raisonnés s'inscrivant dans une approche durable de l'utilisation des ressources.

 
Partenaires :

 

                 consortium

Rôle du CER :

Le CER a pour objectif d’évaluer le facteur de bioconcentration et/ou bioaccumulation des contaminants présents dans les eaux par leur dosage dans les tissus des organismes vivants.

Le CER assurera les analyses chimiques à partir des tissus des organismes exposés à ces contaminants émergents sur la base d’une méthodologie UHPLC-MS/MS bien maîtrisée. Ces analyses seront réalisées, d’une part, sur les organismes exposés en rivières artificielles (activité 1 MT5) et, d’autre part, sur les organismes encagés sur les différents sites d’étude (activité 2 MT4). Un résultat important sera de confirmer la capacité d’accumulation de ces molécules au sein du biote et d’identifier, sur la base des différences interspécifiques (métabolisation ou non des molécules), la ou les espèces les plus appropriées pour traduire la contamination de l’eau. Ces résultats seront intégrés dans une base de données récapitulant toutes les informations obtenues sur la zone d’étude.

Calendrier de l’activité : 12-30 mois.

Publications :

             Poster :

             Développement d'une approche intégrée pour le diagnostic de la qualité des eaux de la Meuse.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Pour plus d'informations, contactez-nous :

CER Groupe - Département Santé

Christelle ROBERT

+32 (0) 84 31 00 90

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.